AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

98 membres! Merci à tous! Un sondage a lieu pour le prochain topic commun, rendez-vous par ici: sondage.
Une recherche de staff est active. Rendez-vous ici pour de plus amples informations.

Partagez | 
 

 all my feelings are all fucking mixed (babi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roni Ward

avatar

Messages : 97
Avatar, © : o'connell, morrigan
Pseudo : spf
Job : bastard, ink master

MessageSujet: all my feelings are all fucking mixed (babi)   Jeu 7 Sep - 17:37



how is it you'll never notice
that you are slowly killing me
_______________________


L’âpreur de la nicotine, soigneusement coupée à l’herbe, lui brûle la gorge. Une douleur étonnamment salvatrice dont l’enfant terrible ne peut désormais plus se passer. Lorsqu’une cendre incandescente dévale sur son avant-bras, Roni ne réagit même pas. Ses pensées divaguent, son esprit ère dans les méandres d’un fantasme qu’il ne peut même pas frôler de la pulpe de ses doigts. Barbra, une comète parmi les étoiles. Ses opales sont rivées sur la fenêtre du premier étage et à la manière d’un putain de rapace, Ward ne lâche rien. Il épie … ses moindres faits et gestes, pendant des heures … et parfois même jusqu’à l’aurore. Ce job, c’est une punition, rien de plus. Une mise à l’épreuve aux faux-airs de remontrances pour un voyou au grand cœur. Parce que ouais … son espèce de myocarde ankylosé, il en avait fait, lui, de la place à Lily. Il s’était laissé apprivoiser par ses grands yeux clairs et blasés. La gamine l’avait touché au plus profond de son âme. Un peu comme Kidd le ferait aujourd’hui avec son satané microphone. Le fait de vouloir la sauver, c’était pas une trahison … Seulement le gang n’était pas de cet avis. Le sort de Lily fût macabrement terrible et lui, jeté en pâture à ses démons, il vagabonde comme une âme en peine dans le trou du cul du monde. Eagle state … Quelle merde ouais … Un soupir s’échappe de ses lèvres et alors qu’il écrase son joint dans le cendrier de sa caisse, son regard est attiré par une soudaine clarté. Barbra apparaît alors à sa fenêtre. Vêtue d’un kimono en soie, la belle irradie sous la lumière de la lune. Nouvelle claque en plein visage. Le palpitant du dealeur loupe un battement. Languissante dans l’obscurité, elle prend place sur le rebord et porte à ses lèvres pulpeuses un verre rempli. L’ivresse semble être son seul refuge. Selon les dires des autres gars, les apparences sont trompeuses. Derrière d’onéreux cosmétiques se cachent les ecchymoses ; malgré les fringues de luxe, la panthère est en cage. Kidd, de sa cellule, pense pouvoir enchaîner le fauve … quelle douce illusion. Sur son perchoir, Barbra glisse une main légère dans sa crinière de lionne. Ses gestes sont délicats, gracieux, sensuels. Comme si, elle savait pertinemment qu’il la matait. Qu’elle le savait là, prostré dans l’ombre, daignant seulement lui offrir un teaser de ce qu’il pourrait possiblement avoir. Il ne la lâche pas du regard Roni, il se défonce les rétines, imprime ses courbes enchanteresses dans son crâne, prend ce qu’elle exhibe à la manière d’un pénitent en quête de pardon ou de rédemption. Barbra, c’est sa religion. Il se damnerait pour elle. Putain d’obsession …
Les minutes défilent, mais Ward savoure ce ballet de sensations. Elle boit, fume, laisse pendre ses guibolles dans le vide. Elle se fait chatte et s’étire, bande sa silhouette pour qu’il puisse en profiter davantage. Puis, la nymphe s’agite. Barbra met fin au spectacle et s’enferme dans sa tour d’ivoire. Le show est terminé – Roni reste sur sa faim, comme d’habitude. Songeur et totalement stone, il démarre le moteur de sa chevrolet, enclenche la première et se retrouve soudainement dépassé par un Range Rover. Bordel, il n'a rien vu venir. Et cette caisse … c’est à Barbra qu’elle appartient. Sa plaque d’immatriculation, il la connait par cœur. La belle file en direction du centre-ville, à toute allure. Ça sent le piège mais dans un élan d’audace, le texan s’élance à sa poursuite. C'est son taff après tout. Ils déambulent dans Fairview pour revenir à son point de départ : Mount Pleasant. Sa surprise est totale. Roni balise un court instant. Et si elle l’avait grillé ? Peu probable … Perdu dans ses réflexions, il pile lorsque la princesse tourne sur sa gauche et gare son véhicule sur le parking du très select' 147 Club. « Putain de merde … »  

_________________
but we're just beautiful people with beautiful problems. yeah, beautiful problems. god knows we've got them
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

all my feelings are all fucking mixed (babi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mixed Martial Arts]
» stage kravmaga et Mixed martial arts Villejuif
» Vos films favoris sur les arts martiaux/ combats
» Démo du club Krav-Maga Moselle
» stage de MMA avec Bertrand Amoussou Dijon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Truths And A Lie :: MOUNT PLEASANT, EAGLE STATE :: Downtown Road :: 147 Club-