AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

98 membres! Merci à tous! Un sondage a lieu pour le prochain topic commun, rendez-vous par ici: sondage.
Une recherche de staff est active. Rendez-vous ici pour de plus amples informations.

Partagez | 
 

 enfants terribles. (djibril)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Djibril Amaan

avatar

Messages : 24
Avatar, © : burbigo, ©rastamachine.
Pseudo : anaïs.

MessageSujet: enfants terribles. (djibril)   Jeu 31 Aoû - 12:21


[djibril amaan]
j'rentre pas chez moi, c'est plus grand dehors.
nom, prénoms ▪️ djibril amaan. nom de famille de papa, prénom choisi d'un commun accord entre ses parents. un prénom qu'ils n'ont pas été chercher bien loin. prénom du grand-père paternel de l'homme de la famille. parti trop tôt. parti avant que son petit fils ne pointe le bout de son nez. alors c'est un hommage. ou quelque chose comme ça. âge/date de naissance ▪️ trente ans. l'apparition depuis déjà plusieurs années de quelques cheveux blancs. mais djibril, il se convint que la vieillesse, c'est dans la tête. juste dans la tête. pourtant, il vient de passer dans la dizaine supérieure et a franchement du mal à s'y faire. djibril, il a pointé le bout de son nez au beau milieu du moins de juin. le quinze. un jour comme un autre. une naissance parmi tant d'autres. y'a juste les pleurs qu ont tardé à retentir. un suspens insoutenable dans la salle. lieu d'origine/nationalité ▪️ il est pas du coin djibril. mais il est ici depuis suffisamment longtemps pour qu'on puisse en douter. gamin qui a grandit dans les rues bondées de los angeles. la famille amman, elle a élu domicile dans le coin y'a des années. quand leur gosse commençait tout juste à avoir quelques poils au menton. puberté en marche. origines diverses ▪️ djibril, il vient d'ici et de là. des origines aux quatre coins du monde. ou presque. le teint hâlé de papa qui pourtant clame haut et fort être français. mais papa, il est pas juste français, non. il a lui-même des origines arabiques. d'un pays dont djibril a déjà oublié le nom. c'est pas vraiment important, ça remonte bien trop loin. la maman, elle est un pur produit américain. née sur le sol américain, de parents américains. djibril, il a la moitié des continents dans le sang. l'amérique, l'europe et l'afrique. pourtant, c'est pas assez, lui, il aurait aimé tout représenter. langues parlées ▪️ intéressé par ce qu'il ne connait pas. par ce qu'il n'est pas censé maitriser. alors djibril, il parle des tas de langues différentes. l'anglais déjà, le français aussi, ensuite vient l'arabe. mais il s'est pas arrêté là. aux basiques. aux bases de sa famille. le gamin, il parle aussi l'espagnol et l'italien. pas couramment. mais il maitrise quelques bases. les plus grandes on va dire. et il commence à s'intéresser au portugais, pour pouvoir aller passer des vacances tranquille au brésil. métier/études ▪️ à trente ans, il est normal qu'il ai arrêté l'école. quand on le voit, on se dit, à tort, qu'il n'a aucun diplôme. cancre. djibril, il a fais quatre ans d'études après son tout premier diplôme. quatre ans le nez dans les bouquins juridiques. quatre ans à se prendre la tête avec des cas fictifs. quatre ans pour ne rien en faire au final. djibril, il ne bosse pas dans ce domaine. parce qu'il n'en a finalement pas l'envie. alors il enchaîne les petits boulots. la précarité de ceux-ci ne le dérangeant aucunement. une semaine caissier. l'autre barman. et celle d'après videur. revenus financier ▪️ rien de stable, malheureusement. alors sa situation financière varie d'un mois à l'autre. selon les boulots qu'il trouve. mais il ne faut pas se leurrer, djibril, il a des économies et il s'en sortira toujours. jamais vraiment dans la merde, jamais vraiment bien à son aise non plus. juste de quoi faire le mois sans se retrouver la tête sous l'eau. et ça lui suffit. vivre au jour le jour, ça a son charme au final. lieu de résidence ▪️ payson lane. parce qu'il roule pas sur l'or djibril. et parce qu'un appartement lui suffit. pas besoin d'une grande maison dans un coin populaire. payson lane, c'est ce qu'il aime. c'est ce qui se rapproche des paysages qui ont bercés son enfance. et c'est ce qui lui plaît. orientation sexuelle ▪️ y'a rien à dire là-dessus. parce que djibril, il ne s'est jamais posé de question quant à son orientation sexuelle. ça va de soit. depuis toujours et pour toujours. y'a que les femmes. et rien que les femmes. les hommes, c'est pas son truc, pourtant, il a rien contre ça. vraiment. il est ouvert d'esprit, mais pour lui, y'a que les femmes. jamais il ne pourra regarder un homme avec désir. uniquement les personnes du sexe opposé ont ce privilège. statut civil officiel ▪️ officiellement comme officieusement, il est célibataire djibril. gamin qui tient trop à sa liberté pour se lier réellement à quelqu'un d'autre. gamin qui préfère vagabonder, se laisser porter par le vent, draguer et conclure avec des filles différentes chaque semaine. ça l'amuse. pourtant, il n'a plus l'âge de faire toutes ces conneries. à trente ans, il est censé être casé. presque marié même. mais il ne reste jamais vraiment dans les secteurs où on l'attend. nb d'enfants ▪️ aucun. djibril, il ne se sent pas encore prêt à devenir père. mais il ne peut pas sortir l'excuse qu'il est trop jeune, c'est même pas vraiment une excuse valable d'ailleurs. mais djibril, il ne se voit pas avoir un gosse comme ça, du jour au lendemain. il préfèrerait connaître vraiment la fille avant de fonder un semblant de foyer. un truc stable. mais y'a un truc qui va bouleverser tout ça. un rapport non protégé. statut familiale ▪️ deux enfants. parents aimants. famille basique. papa et maman mariés depuis une dizaine d'années maintenant. les deux gosses conçus hors mariage, mais ça, personne ne s'en préoccupe. c'est passé de mode ces conneries. y'a deux garçons. djibril étant le dernier des deux. le bébé. couvé. choyé. surtout par maman. les deux parents présents, toujours. se préoccupant réellement de leur progéniture. groupe ▪️ come on over to dinner. traits de caractères ▪️ sociable. têtu. observateur. fier. sportif. joueur. fêtard. loyal. infidèle. tête brulée. insouciant. protecteur. bagarreur.

   
you haven't made it until you make it in fairview
   ► il fume djibril. du simple tabac, comme de la beuh. il sait qu'il devrait arrêter. que c'est mauvais pour lui. que la consommation de l'une est même interdite. mais il n'y arriva pas. simplement et totalement dépendant à ces merdes. il ne peut pas être agréable le matin sans fumer quelque chose. ce qui lui tombe sous la main. pourtant, il lui arrive de passer des jours sans rien fumer, mais c'est clairement le moment où il faut l'éviter. même si nos intentions sont bonnes, parce que lui, va simplement évacuer le tout sur la première personne qui lui adressera la parole. ► djibril, il a un chien. un gros chien. berger malinois. le genre de chien dont on se méfie juste à cause de la réputation qu'il a. c'est une femelle de trois ans d'après le vétérinaire qu'il a consulté. parce que ouais, la chienne, il l'a trouvé dans la rue et l'a simplement recueillit chez lui. après quelques paires de chaussures et canapés de ruinés, ils ont appris à cohabiter ensemble. et djibril lui a trouvé un nom. maja. on sait pas trop d'où ça sort. mais ça convient à l'animal si on en croit le mouvement de sa queue quand on prononce ce nom. ► djibril et le sport c'est une grande histoire. lui, il ne peut pas s'en passer. jamais plus de quelques jours. deux, trois. jamais plus. parce qu'il finirait par péter un plomb. simplement. cogner sur le premier venu. un trop plein d'énergie à dépenser. et ça, depuis qu'il est gosse. alors djibril, depuis qu'il est en ville, il s'est inscrit dans une salle de sport. abonnement annuel. passage quatre ou cinq fois par semaine. il passe des heures à soulever ds poids, à courir sur un tapis, à frapper contre un sac. teste tout et n'importe quoi. sans jamais pester. parce qu'au final, même quand ses muscles sont douloureux, ça lui fait du bien. il se sent vivant.  ► y'a pas des masses de personnes dont il est vraiment proche, djibril. y'a que sa famille, ses quelques potes et sa filleule. l'homme, il passe chaque dimanche midi chez ses parents. repas familial hebdomadaire dont il ne peut se défaire. et y'a quasiment tous les soirs de la semaine qu'il passe avec ses potes. ses potes et sa filleule. fille de son meilleur ami. une gamine de quatre ans. gamine pour qui il donnerait tout. gamine qu'il considère un peu comme sa fille, à temps partiel. juste quand son père la lui confie. djibril, il se retrouve à foutre la frousse de leur vie à des gosses pour qu'aucun garçon n traîne dans les pattes de la gamine. ► les filles, il les collectionne djibril. jamais rien de vraiment sérieux. elles défilent dans son lit, dans son appartement. avant de repartir à l'aube. il les chasse ou elle fuient d'elles-mêmes. djibril, il n'a pas de temps à leur consacrer, pas plus de quelques heures un soir, comme ça. juste comme ça. ses voisins se marrent en voyant de nouvelles filles arriver. la vieille au rez-de-chaussée s'amuse même à leur faire quelques mises en garde. balancer qu'elle finira comme les autres. en pleurs, ou une connerie du genre. djibril, il a souvent eu l'envie de la tuer. de la pousser malencontreusement dans les escaliers quand elle a le malheur de monter ces quelques marches pour frapper à sa porte pour lui dire de faire moins de bruit. alors que la télé est au minimum et qu'il ne bouge pas du canapé. il jure que la vieille est folle. qu'elle entend des voix ou un truc dans le genre.  


[il y a quelques semaines.]

le soleil est levé depuis un bon moment maintenant. la prise de tête passée depuis quelques minutes. le silence retombe dans l'appartement à l'instant même où la porte de l'appartement claque pour signaler le départ d'aiya. c'était plus agréable de l'entendre crier cette nuit, y'a pas à dire. et à cette simple pensée, y'a un sourire à la con qui vient étirer ses lèvres. parce qu'il est fier de lui djibril. il est enfin arrivé à ses fins avec elle. la gamine a enfin cédée à ses avances. elle s'est finalement laissée tomber dans ses bras. dans ses draps. les souvenirs sont flous, par moment, mais l'essentiel reste intact. les corps qui ne font qu'un. les souffles haletants. les caresses qui se font douces, presque hésitantes par moment. l'homme se lève enfin. nu comme un vers. mais il s'en tape. il est seul dans l'appartement. les volets sont ouverts, et la vue qui est donc offerte depuis les quelques fenêtres d'en face ne risque pas de traumatiser grand monde. téléphone en main, il répond juste à un de ses potes qu'il vient bien à la sorte de rassemblement. une douche rapide, des vêtements enfilés à la va vite, clés et portable en poche, il sort de son appartement. visiblement pressé. ce foutu sourire qui ne quitte pas ses lèvres. et c'est d'ailleurs ce sourire qui lui vaut un regard noir de la part de la voisine du rez-de-chaussée. tu devrais avoir honte de faire ça. djibril, il hausse les épaules. lui adressant un vague sourire avant d'ouvrir la porte du hall. j'ai aucune raison d'avoir honte, elles sont toutes parfaitement consentantes. l'amusement perceptible dans sa voix. il déserte l'immeuble djibril. avant que la vieille ne le fasse arriver en retard et sur les nerfs.
djibril, il rentre chez son ami. sans frapper. jamais. de toute manière, il sait qu'il va arriver puisque l'interphone a sonné il y a quelques instants. lui laissant juste le temps de gravir les quelques marches. l'homme, il salue tout le monde. parce que tout le monde est déjà là. foutue habitude de se pointer à la bourre. il se laisse retomber lourdement sur le canapé. j'ai une grande nouvelle. une réponse ne tarde pas à se faire entendre. quoi ? t'as enfin trouvé quelqu'un d'autre que maja qui peut te supporter ? l'une des seules filles de la bande qui s'amuse à le tacler. pote en carton. mais ça le fait marrer, comme tous les autres d'ailleurs. bref moment d'accalmie avant qu'il ne fasse sa grande annonce. j'l'ai enfin eu. un blanc. moment d'incompréhension. tu t'fous de nous là ? on s'attendait à quelque chose d'important. les sourcils de djibril qui se froncent. vexé du peu d'attention qu'ils accordent à son dernier exploit. non mais vous n'avez pas du bien comprendre. aiya a enfin succombé à mon charme. enfin. on a niqué une latte de mon lit aussi en passant. il fanfaronne djibril. et ça fait marrer tout le monde. désespoir généralisé.


   
catfights, strategies and loosers:
 


Dernière édition par Djibril Amaan le Jeu 31 Aoû - 18:31, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djibril Amaan

avatar

Messages : 24
Avatar, © : burbigo, ©rastamachine.
Pseudo : anaïs.

MessageSujet: Re: enfants terribles. (djibril)   Jeu 31 Aoû - 12:21

+1, on sait jamais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cece Caulfield

avatar

Messages : 62
Avatar, © : dua lipa (mourning dove)
Pseudo : théa.
Job : milite pour plein de causes avec sa bande de rebelles, aide les plus démunis et va accessoirement à la fac.

Feuille de personnage
City: Fairview
Contact List:

MessageSujet: Re: enfants terribles. (djibril)   Jeu 31 Aoû - 17:10

JE VALIDE TON TITRE (et l'avatar) !!!!
Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djibril Amaan

avatar

Messages : 24
Avatar, © : burbigo, ©rastamachine.
Pseudo : anaïs.

MessageSujet: Re: enfants terribles. (djibril)   Jeu 31 Aoû - 17:12

que dire de dua ???
en tout cas merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabbie Smart

avatar

Messages : 229
Avatar, © : lily james, myself.
Pseudo : witchling, clau.
Job : barmaid.

Feuille de personnage
City: Mount Pleasant
Contact List:

MessageSujet: Re: enfants terribles. (djibril)   Jeu 31 Aoû - 17:46

Bienvenue parmi nous.

_________________
□ living beyond your years acting out all their fears you feel it in your chest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twotruths.forum-canada.com
Djibril Amaan

avatar

Messages : 24
Avatar, © : burbigo, ©rastamachine.
Pseudo : anaïs.

MessageSujet: Re: enfants terribles. (djibril)   Jeu 31 Aoû - 17:46

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Levi Ashcroft

avatar

Messages : 202
Avatar, © : mdaddario (@nightblood)
Pseudo : river.
Job : writer, talk show host.

Feuille de personnage
City: Fairview
Contact List:

MessageSujet: Re: enfants terribles. (djibril)   Jeu 31 Aoû - 19:40

@aiya ashcroft je te laisse le plaisir de valider une autre de tes 'connaissances'

bienvenue avec du retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djibril Amaan

avatar

Messages : 24
Avatar, © : burbigo, ©rastamachine.
Pseudo : anaïs.

MessageSujet: Re: enfants terribles. (djibril)   Jeu 31 Aoû - 19:41

merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiya Ashcroft

avatar

Messages : 183
Avatar, © : Teresa Seco, (c) cosmic light
Pseudo : Mzelletracy
Job : employée dans une station service

Feuille de personnage
City: Fairview
Contact List:

MessageSujet: Re: enfants terribles. (djibril)   Jeu 31 Aoû - 20:02

Sois pas jaloux @Levi Ashcroft, au moins moi, j'ai des amis

non mais ,tu te fiches de moi là @Djibril Amaan, ta fiche elle est complètement parfaite, je l'aime de trop, je t'aime toi
merci encore de prendre mon pré lien du connard de première mon frère va t'adorer tu vas voir
je suis fière pour ma première validation que ça tombe sur toi chaton, donc tu es officiellement validé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djibril Amaan

avatar

Messages : 24
Avatar, © : burbigo, ©rastamachine.
Pseudo : anaïs.

MessageSujet: Re: enfants terribles. (djibril)   Jeu 31 Aoû - 20:05

j'suis genre trop heureuse que ça te plaise j'avais des doutes de fou sur certains points, mais là, j'suis soulagée
en tout cas, j'suis ravie d'être la première personne que tu valides et merci d'ailleurs (autant pour le pré-lien que pour la validation)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiya Ashcroft

avatar

Messages : 183
Avatar, © : Teresa Seco, (c) cosmic light
Pseudo : Mzelletracy
Job : employée dans une station service

Feuille de personnage
City: Fairview
Contact List:

MessageSujet: Re: enfants terribles. (djibril)   Jeu 31 Aoû - 20:27

j'ai juste oublié de te dire que tu as été ajouté au sujet du calendrier et à la liste des métiers, il ne te manque plus qu'à demander un logement (mais tu peux aussi venir chez moi )

merci à toi pour tout chaton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: enfants terribles. (djibril)   

Revenir en haut Aller en bas
 

enfants terribles. (djibril)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Cross des enfants malades du CHU de Grenoble]CR de nicnic38
» Journé découverte avec des enfants.avril 2008
» grande remorque pour enfants
» Accompagner des enfants pour une sortie
» [Catbike Musashi] Késako ? un jouet pour grands enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Truths And A Lie :: OUT OF THE FRYING PAN :: Lies I'll Concealed :: Concealed Secrets-